Journal de l’hôpital

L'Hôpital Faune Sauvage reçoit plus de 3000 animaux à l'année et la moitié d'entre eux pourra être relâchée. Quel est le parcours d'un animal de son arrivée à l'HFS jusqu'à sa remise en liberté ? Quels sont les animaux actuellement en soins ? Quelles sont les dernières actualités de l'HFS ?

  • ATTENTION CANICULE et SURCHAUFFE des STANDARDS TÉLÉPHONIQUES

    PAR SUITE DE CANICULE depuis le 28 juin, il est impossible de nous joindre directement au téléphone... ATTENTION, ça recommence en plus "chaud..." : FOLIE ESTIVALE d’un SAMU SOCIAL des ANIMAUX de la BIODiVERSITÉ qui prennent de sacrées claques. SAMU SOCIAL porté uniquement par des citoyens engagés enragés ! Si vous l’aviez oublié ou ne le saviez-pas. Votez utile, votez GOUPIL :) Soutenez-nous, venez en appui, nous ne tiendrons pas à ce rythme. Ne laissez aucun message, nous sommes débordés par les demandes et ne pouvons répondre à tous les animaux en détresse, Merci d’agir de votre côté pour en (...)

  • ÉTÉ CANICULAIRE 2019 : LES RÉFUGIÉS CLIMATIQUES DE LA BIODIVERSITÉ DES VILLES CONTINUENT D’AFFLUER : venez les et nous soutenir !

    Un été fou de chaleur et de travail auprès de tous ces animaux sauvages qui tombent du ciel ou des toits devenus invivables, qui arrivent de partout... Après un mois de juin 2019 exceptionnel en montée en température depuis le 28... La moyenne des hautes températures en France a été dépassée depuis qu’on les note, soit depuis 1873... et le mois de juillet ne faiblit pas. Une deuxième vague de haute température est annoncée pour la fin juillet. Nous avons en soins accueillis depuis le 19 juin et l’arrivée du premier bébé martinet sorti trop tôt de dessous les toits urbains où les parents les font naître (...)

  • Les héros de l’été 2017 cherchent super héros en appui sur mission urgente...

    Cet été, rendez-vous… dans le ciel avec ces merveilleux fous volants que sont les martinets… Et très pratiquement à l’atelier nourrissage des martinets installé juillet-août qui vous attend sur des horaires très précis : tous les jours, 4 nourrissages 7 H 30, 11 H, 14 H et 18 H pour le dernier. Venez contribuer à la bonne santé de l’espèce et à la récupération de tous ces jeunes martinets tombés du nid. Urgences d’été 2017 Martinets & Cie Déjà plus de 80 jeunes martinets sont arrivés à l’hôpital faune sauvage, depuis le 15 juin. Une dizaine ont déjà pris leur envol, après un séjour où ils ont été logés, (...)

  • 25 mars 2017, retour sur la journée "Oiseau libre" à Goupil Connexion

    Belle journée perturbée par l’épisode cévenol qui a mis à l’abri un peu du public, mais qui, avec les éclaircies, n’a pas empêché les animaux de repartir. Bonheur ensemble que de : de s’émerveiller en rencontrant des oiseaux rarement croisés dans nos vies et qui sont pourtant nos voisins invisibles et silencieux et en leur redonnant une seconde chance dans la vie. Mathilde et Lucie, jeunes écovolontaires à l’HFS ont relâché une buse pour leur première fois. Et Julie, la jeune bergère qui nous a accueillie nous a montré le troupeau et avait une attention sur les 5 jeunes lapins de garenne remis dans un (...)

  • Bonne année 2017

    Quelques nouvelles fraîches de la fin de l’année 2016 : Des relâchés de la "quinzaine nocturne de Goupil" où des chevêches d’Athena à la Grotte des Demoiselles chez Mr et Mme de Grully, chevêche de la grotte nov 2016 et chez notre amie Eliane Pézières, éleveuse de chèvres au Mas de Londres, sous le Pic Saint Loup et château de Bibieures. Une quinzaine de ces chouettes devenues rares et en danger d’extinction sont reparties cet automne pour renforcer les populations locales. À nous tous désormais, nuit et jour, d’en prendre soin. De l’atelier "nichoirs et mangeoires" avec les CPN chez Sébastien et (...)

  • Une fin d’année à l’HFS… et des saisons qui se ressemblent, année après année…

    Sont détaillées ci-dessous 9 histoires de nos pensionnaires, TOUS PLOMBES ILLEGALEMENT, avec photos et radios à l’appui. Malheureusement, malgré les soins prodigués par notre équipe soignante, la plupart n’ont pas survécu, leurs blessures étant souvent mortelles. Les autres ne sont pas encore tirés d’affaire, espérons qu’ils retrouvent la liberté un jour… Nous déplorons de nombreuses buses variables braconnées et les environs de Bagnols sur Cèze ne sont pas fréquentables… Mais surtout, deux flamants roses ont été pris pour cible, animaux magnifiques de nos côtes, qu’on ne peut pas confondre avec un canard ou (...)

  • Un début d’automne 2015 à l’HFS

    Début d’automne 2015 à l’HFS… Nous témoignons ici dans un article un peu long, mais nécessaire, des difficultés que la faune sauvage rencontre. La majorité des « problèmes » qu’ils soient volontaires ou non, proviennent des activités humaines : chocs lignes électriques, chocs véhicules, tirs illégaux. Sont détaillées ci-dessous quelques histoires touchantes (et souvent révoltantes) de nos pensionnaires, avec photos et radios à l’appui. une cigogne blanche à Saint Nazaire (30), arrivée le 3 septembre à l’HFS, choc ligne électrique Baguée en Allemagne, elle a percuté une ligne électrique. Aucune fracture (...)

  • Un danger mortel pour les oiseaux : l’électrocution !

    A l’HFS, nous sommes le témoin depuis un mois de nombreuses électrocutions* d’oiseaux. Deux faucons crécerelles (Beaucaire et Saint Georges d’Orques), deux cigognes blanches (une de Saint Nazaire des Gardies et l’autre de Saint-Gilles) et une buse variable (Gajan) pour le seul mois d’août 2015. Les poteaux électriques pris pour des arbres de substitution (chez la buse variable : un affût pour chasser ou pour les cigognes blanches, une halte migratoire...), vont tuer à petit feu ces oiseaux (aigles de Bonelli at autres, buses, faucons, cigognes, hiboux grands-ducs, circaètes Jean-le-Blanc, (...)

  • Les animaux en soins

    L’Hôpital Faune Sauvage est quotidiennement en charge de 50 à 300 animaux en soins, voici quelques uns de nos pensionnaires du moment : IMG/jpg/blaireau.jpg

  • L’HFS, témoin des dangers encourus par la faune sauvage

    Le printemps est là ! Les oiseaux chantent, les migrateurs africains commencent à revenir, les hibernants se réveillent, les premiers juvéniles de l’année naissent…. Mais les dangers qui guettent ces animaux sont toujours aussi nombreux et l’Hôpital Faune Sauvage en est le témoin : Une huppe fasciée, à peine revenue de migration d’Afrique, a été tapée par une voiture près d’Alès. Après des milliers de kilomètres parcourus sans encombre pour revenir nicher en France, il a suffi d’une voiture pour mettre fin à son voyage. Deux hérissons ont eu le museau arraché probablement suite à une attaque d’un chien. (...)

  • La recette de l’été du Martinet de Marie-Thé

    Attention, comme pour tout oiseau protégé, adressez-vous avant tout au centre de soins et réhabilitation faune sauvage le plus près de chez vous. Nous présentons ici une manière -pour nous- très efficace de prendre soin d’un martinet tout juste recueilli... Plus de 300 martinets noirs accueillis durant l’été 2015... et en cet été caniculaire 2019, ce sont plus de 650 accueillis mi juillet - plus de 450 petits orphelins à nourrir 4 fois par vous. Si vous vous ennuyez l’été, venez aider :) Ci-dessous, voici le fichier Pdf à télécharger, résumant toutes les informations pour soigner et nourrir un jeune (...)