NICOULEAU - BRISSAC : GOUPIL EN ÉVOLUTION VERS UN MONDE NOUVEAU

10.02.2024

GOUPIL EN ÉVOLUTION VERS UN MONDE NOUVEAU : CELUI DE NICOULEAU !

// AVEC LES ACTUS DE MAI 2024 //
TRÈS PROCHAINS CHANTIERS À VENIR... TENEZ VOUS PRÊTS !

Avec déjà un RV régulier : l’équipe travaux bénévoles est présente tous les mercredis ! Venez avec votre repas tiré du sac, des gants et votre bonne humeur.

Soutenus par deux grands de la conservation et de la sensibilisation et partenaires :
- le GREFA avec qui nous avons démarré un travail européen entre eux et nous, et un projet Erasmus +, dont un des 10 groupes autour de Goupil est déjà en actions sur Nicouleau.


- et la Réserve Africaine de Sigean qui nous soutient pour la 1ère année dans un beau projet de conservation de la biodiversité sur le domaine de Nicouleau.

MERCI, MERCI À VOUS TOUS.
ENSEMBLE NOUS ALLONS ALLER VRAIMENT TRÈS LOIN... HORS DE NOS FRONTIÈRES C’EST SÛR

Le domaine de Nicouleau à Brissac, est pensé comme un lieu expérimental, pratique et exemplaire de restauration des espaces et de toutes nos espèces de nos garrigues méditerranéennes.

L’achat du domaine de 77 h et du mas ruiné a été réalisé par la présidente dans le but de le soustraire à la spéculation financière et à l’usage privatif.

Le projet est porté par la toute récente association de portage du domaine de Nicouleau, créée en septembre 2023, en lien direct avec Goupil connexion, qui s’est à nouveau réunie le 15 janvier 2024. Nous y travaillons tous beaucoup.

Nous vous invitons sans attendre à nous soutenir, nous rejoindre... Avis aux courageux, car l’aventure va être longue et très très belle... Ne nous quittons plus.

C’est un investissement pour l’à venir de nous tous, humains et non humains, c’est « réconciliation toute, éducation, émerveillement », prenons soin des uns des autres, tissant des liens entre nous tous, des paysans aux étudiants en passant par les animaux, les enfants, les grands arbres qui nous accueillent, la nature... notre seul bien commun qu’on détruit si bien, accapare si vite sans rien lui demander ni le connaître et met tant à mal.

Goupil connexion construit un grand atelier partagé, dédié à la vie et à la terre des garrigues où nous vivons nombreux. C’est un lieu magnifique qui répare la nature et les humains : une bien belle aventure, ouverte à tous, sans frontières, dans notre beau pays méditerranéen, et déjà, une grande communauté d’acteurs très divers en marche autour de ce projet plus grand que nous tous : trois premiers chantiers participatifs pour prendre soin de la terre autour du mas ont eu lieu depuis l’été 2023, d’autres se poursuivront… suivez nous !

Entre temps, pour ne rien oublier quelques images collector à garder en mémoire... nos 1ers moments ensemble de juillet 2023.

Nous n’oublions rien ! Bravo les courageux.
Énorme travail collectif démarré qui ne s’arrêtera plus.

Aco se pourrio bé !
ou encore... c’est du Benoit C ! : Lo co la cale, que restau a son oustau !

1ers repas des braves des 1ers chantiers

Le Four de Nicouleau nettoyé et à nouveau en marche : 1ère fournée grâce à Philippe notre boulanger, aidé de Gabou et Francis

Et ici quelques images de décembre 2023

LES GRANDS CHÊNES DE NICOULEAU SOUHAITENT À TOUS UN TRÈS JOYEUX NOÊL ET VOUS REMERCIENT DÉJÀ POUR CE TRAVAIL DE QUELQUES MOIS.

Avec un immense merci à tous les volontaires qui ont répondu présents durant cette folle semaine fin octobre 2023 du 3ème chantier participatif au mas de Nicouleau ! Fantastique :


- Le toit du four a été réparé sous la houlette de Christian et ses deux assistants majeurs : Gabrielle et Philippe le boulanger. Bravo.

- L’opération "débroussaillage et nettoyage des déchets" balancés, laissés depuis des années dans la nature tout près du mas a été réussie !
Le Symtoma et les agents de mairie de Brissac sont venus enlever en décembre les gros tas de déchets que nous avions amassés direction déchetterie. Très grand merci.

Le mas commence à se faire beau côté nature environnante.

- Le conseil d’administration de l’association Nicouleau (toute récente, créée le 7.9.23 pour porter le projet jusqu’à sa réalisation - nous vous en reparlerons) s’est tenu le 26.10 dans la seule salle à peu près propre et sûre, devant un feu de cheminée. Puis à Brissac le 18.12.

Avec vous tous à nos côtés. Moment magnifique aussi de travail collectif.

Tous ces moments de grands travaux auxquels nous nous sommes attelés ... tous difficiles seuls à réaliser nous ont permis de faire connaissance et d’agrandir le cercle des amis de Nicouleau...
Magnifiques rencontres aussi.

Mais surtout de voir que si, seul on fait vite et bien, on est le meilleur du monde :), à plusieurs, on va vraiment plus loin, plus longtemps et surtout qu’on peut rêver de faire bouger des montagnes d’inactions, d’ignorances et de violences qui nous touchent tous.

Un autre monde est là, possible à portée de nos mains, de nos cœurs, de nos têtes assemblées en des moments inoubliables. Essentiels, là est notre vie.

Un monde en paix qui prend soin de notre "banquise" à nous, la garrigue méditerranéenne, qu’on avait délaissée un temps, elle, qui a nourri tant d’humains et de vies liées, productrices de tant de beautés et de cultures interdépendantes, nourri tant d’intelligences collectives.
Terre de garrigue qui serait devenue après tout ce siècle juste une terre de loisirs, de villégiature et de spéculations individualistes.

L’École, l’Université populaire de la garrigue, ouvertes sur le monde et toutes les terres du sud qui ont besoin de voir les humains changer de tant d’arrogance et de domination, d’égoïsme et de tant de violences associées.

Les ateliers de la Terre et de la Vie où la nature répare la culture, les hommes et l’agriculture et où l’agriculture répare la nature.

C’est un immense projet qui commence par...

"Il était une fois, un jour où nous avons commencé de prendre soin de la terre qui ne nous appartient pas mais que nous empruntons aux enfants de la terre, humains comme non humains. Nous nous sommes mis en chemin, beau temps comme par mauvais temps et n’avons plus jamais arrêté.
Nous avions commencé par prendre soin du grand fleuve Hérault si malmené à Issensac, et de son petit affluent la rivière Avèze qui nait au village dans le Parc... Un exemple de petite rivière qui nait dans un jardin public extraordinaire... hébergeant de plus une si belle population de chabot de l’Hérault, soyons en fiers.

Et maintenant, c’est la garrigue du village avec ses grands chênes, ses pâturages, ses oliviers, notre pachamama à nous tous, si belle, si riche, si inventive, si accueillante et apaisante mais encore si malmenée qui nous invite à prendre soin d’elle et de nous tous dans ce grand et beau projet collectif en route pour laisser aux jeunes générations un oasis de beauté, de bonté, de bienveillance et biodiversité... et d’invention collective. "

Merci, ce ne sont que les deux premiers chantiers collectifs : nous allons régulièrement nous retrouver et travailler ensemble, c’est sûr. C’est magique.
Ne nous quittons plus !

Reprenez des forces, vous pouvez être tous fiers vous tous des trois premiers chantiers, de juillet, septembre et d’octobre.

Merci pour cette semaine d’octobre à Jean Pierre et Agnès, Eric (x 2), Sébastien, Jean Claude, Christophe, Jullien, Arielle, Gilbert, Marie Cécile, Edith, Geoffroy, Brigitte, Anne, Isis, Virginie, Jérémie et Milan, Jérémie et Raphaël, Capucine, Justin, Mylène, Carole, Julie, Marie-Thé, Christian, Gabou, Philippe, Valérie, Claude et Bruno...

Pour juillet, merci à Christian, Francis, Gabou, Philippe, Robert, la papeterie de Brissac, Bernard, Damien, Marie-Thé, Robert, Clémence, Isis, Jean Paul, Francis, Aurélie, François, Jean Laurent, Arthur, Tatiana, Patricia, Marie Paule, Carole, Florence, Adrien, Justin, Capucine et les musiciens, Marc, Virginie et Alain, et tous les engagés à Goupil et au projet Nicouleau, Paul, Michel, Olivier (x2), Sarah, Clémence, Capucine, Catherine, Philippe, Lou Baptiste, Jean Laurent...

J’en oublie peut-être, c’est sûr... Je m’en excuse.

Vous avez déjà tous laissé la trace de votre passage, de votre énergie, de vos sourires, de votre fatigue...

Qu’elle est belle la compagnie des homo sapiens quand ils s’entendent à créer de la beauté, à la réparer, à la respecter, à en être une petite partie agissante... et intelligente, à l’aimer... c’est tout cela la magie du collectif, du commun.

Et nous allons continuer de rêver et de faire que nos rêves deviennent réalité pour tous.

À très bientôt


Déjà du passé...
Bientôt, janvier 2024, avec un prochain chantier co- à venir !!

Début : lundi 23 octobre 2023 09:00
Fin : samedi 28 octobre 2023 17:00
Localisation : Nicouleau - Brissac

Bonjour à tous les motivés bénévoles du prochain chantier collectif de la semaine du 23 au 28 octobre 2023 :

QUOI ? Il s’agissait de débroussailler les parties sud et ouest des espaces et des terrasses attenantes au mas : couper, nettoyer, trier et enlever les déchets - il y a vraiment de tout - pour rendre cette zone là propre et accessible.
Et pouvoir voir les espaces et penser la suite.

Besoin de mains, de bonne humeur, de temps et de belles énergies assemblées avec des sécateurs, petits et gros, gants etc. Tronçonneuse pour les pros.

Attention pas de petits enfants avec vous, ce n’est pas un chantier pour eux.

Un projet de club nature est en cours de création-réflexion avec le pôle pédagogique "à la découverte et aux petits soins des grands vieux chênes de Nicouleau". Mais ce ne sera pas encore ces jours là !

HORAIRES : l’idéal est de démarrer chaque matin à 9 H - pique nique partagé - arrêt à 17 H. Et on s’adaptera en fonction de la météo... qui semble à ce jour plutôt super.

ORGANISATION : vous pouvez ne venir que sur une demi journée et pouvez aussi dormir sur place (tente ou camion).
Repas tirés des sacs et partagés. Eau potable au mas.

INSCRIPTION nécessaire et obligatoire pour pouvoir nous et vous organiser : un mail contact[arobase]goupilconnexion.org et/ou un SMS au 06 52 49 70 01.

Nous vous tiendrons au courant de la constitution des équipes et selon la météo, des jours ou matinées interdites.

Merci beaucoup à vous tous
Vous aurez ainsi la possibilité de prendre connaissance du projet plus grand que nous tous et d’y contribuer, chantier après chantier... ce n’est que le 3ème depuis juillet 2023.
Il y en aura d’autres, c’est sûr !

pour l’Association de Portage du Projet de Nicouleau
Clémences Florès et Marie Pierre Puech